Accueil Pêche Accords de peche Sénégal/Mauritanie: Ce qui retarde la signature

Accords de peche Sénégal/Mauritanie: Ce qui retarde la signature

PARTAGER

Pour finaliser le document, Nouakchott dit attendre encore des précisions sur les délais de constructions de nouvelles infrastructures. Car, comme le veut la loi mauritanienne, les pêcheurs sénégalais auront l’obligation de débarquer leur prise en Mauritanie.

Nouvelles infrastructures à construire

Pour plus de facilité, ils pourront décharger leur poisson aux environs du village de Ndiago, au plus près de la frontière et de Saint-Louis. Mais il faut pour cela construire des infrastructures telles qu’une dalle, une fabrique de glace, ou encore un tronçon de route.

En attendant que tout soit prêt, une dérogation devrait être accordée aux pêcheurs sénégalais, qui demandent à reprendre très vite la mer. Ils pourraient temporairement être autorisés à débarquer leur prise directement au Sénégal, sous réserve que Nouakchott arrive à mettre sur pied des mesures de contrôle des pirogues et de leur pêche.